BALLZY

Big Ballz

Ava Duvernay évoque le machisme et la misogynie du Hip Hop

Connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Ava Duvernay a encore frappé et a déclenché une discussion relativement intéressante sur Twitter.

La réalisatrice de Selma qui semble être une grande fan de Hip Hop et de sa place au sein de la culture afro-américaine et noire au sens large, a mis le doigt sur un sujet largement débatu depuis la naissance du genre : sa misogynie.

Elle affirme : Etre une femme qui aime le Hip Hop signifie parfois être amoureuse de son agresseur. Parce que c'est ce que la musique était et est toujours. Et pourtant cette culture est la nôtre.

Ava fait ici référence au fait que le Hip Hop malgré son importance capitale dans l'histoire et l'expression des afro-américains, est principalement un outil utilisé par des hommes. Et ceux-ci l'utilisent principalement pour affirmer leur virilité dans au travers de propos machistes, misogynes et parfois violents envers des femmes.

En tant que femme, elle affirme donc qu'aimer le Hip Hop revient parfois à aimer des hommes qui les agressent verbalement de manière constante.

C'est cette étrange dualité que la réalisatrice met en avant via son tweet, qui nous pousse forcément à réfléchir à l'usage fait de ce moyen d'expression devenu si populaire au cours des dernières décénnies.

Et vous? Que pensez-vous de la déclaration d'Ava Duvernay?